L'Accroche-Lune — (English text, click here)" />

29/08/2003

Le retour de la pluie et des mots — (English text, click here)

Waw, ça fait du bien la pluie. Douce sur la peau. Désirée par le sol. Il boit, se gorge, gonfle. J’entends même les feuilles des arbres rire.

33 jours sans manger… C’est clair que c’est ici qu’ils veulent rester.
Demain samedi à Nonceveux
J’irai, tardivement, après le boulot, mais j’irai. La libre circulation n’est pas que sur les marchés financier ou sur le web. Je veux que mon pays soit accueillant, hospitalier même. Y’a du boulôt. J’irai.
Merci la pluie.

J'y étais. J'en parlerai un peu plus tard. Le temps que l'eau passe un peu sous les ponts. Le temps de mettre mes réflexions en mots. Le temps de cerner un peu mieux ce vaste et difficile sujet.

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Rain and words come back — (texte français, cliquez ici)
Waw, it’s so nice the rain. Sweet on the skin. Desired by the ground. It’s drinking, stuffs, swells. I can hear leafs laughing.

33 days without eating… That’s clear, they want to stay here! Demain samedi à Nonceveux (French)
I’ll go, later, after my job, but I’ll go. Free circulation is not only for financial markets or the web. I want my country be welcoming, hospitable too. We have job… I’ll go.
Thanks to raining.

I was there. I'll talk about a bit later. To take time water has run under bridges (it's a French expression, to wait for a time). To take time to find words for my toughts. To take time to define a bit more this big and complex subject.

22:31 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.