29/08/2003

Le retour de la pluie et des mots — (English text, click here)

Waw, ça fait du bien la pluie. Douce sur la peau. Désirée par le sol. Il boit, se gorge, gonfle. J’entends même les feuilles des arbres rire.

33 jours sans manger… C’est clair que c’est ici qu’ils veulent rester.
Demain samedi à Nonceveux
J’irai, tardivement, après le boulot, mais j’irai. La libre circulation n’est pas que sur les marchés financier ou sur le web. Je veux que mon pays soit accueillant, hospitalier même. Y’a du boulôt. J’irai.
Merci la pluie.

J'y étais. J'en parlerai un peu plus tard. Le temps que l'eau passe un peu sous les ponts. Le temps de mettre mes réflexions en mots. Le temps de cerner un peu mieux ce vaste et difficile sujet.

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Rain and words come back — (texte français, cliquez ici)
Waw, it’s so nice the rain. Sweet on the skin. Desired by the ground. It’s drinking, stuffs, swells. I can hear leafs laughing.

33 days without eating… That’s clear, they want to stay here! Demain samedi à Nonceveux (French)
I’ll go, later, after my job, but I’ll go. Free circulation is not only for financial markets or the web. I want my country be welcoming, hospitable too. We have job… I’ll go.
Thanks to raining.

I was there. I'll talk about a bit later. To take time water has run under bridges (it's a French expression, to wait for a time). To take time to find words for my toughts. To take time to define a bit more this big and complex subject.

22:31 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/08/2003

L'Accroche-Lune — (English text, click here)

Après plus de 130 ans d’existence, à 2.584 pas en direction du Sud-Ouest depuis le carrefour de Laneuville-au-Bois, un hêtre de plus de 30 mètres de haut fut foudroyé au printemps 2002. —•— Je m’y suis rendu un dizaine de fois, seul et avec des amis.
dimensions approximatives de l’Accroche-Lune : 400 x 7,5 x 1 cm —•— origine : hêtre foudroyé de la forêt de Saint-Hubert.
L’arbre fut tronçonné au printemps 2003. —•— Sa base, à ± 15 centimètres du sol, est de 120 x 110 centimètres.

lune, moon, marche, walk, souche, stump, dessin, drawing, bois, forêt, wood, arbre, tree, hêtre, beech


The Moon-Catcher — (texte français, cliquez ici)
After more than 130 living years, from 2,583 steps to S-W of the Newtown-in-Wood (!) crossroad, a more than 30 metres high beech was stroke by lightning at spring 2002 —•— I was gone there about ten times, alone and with friends.
The Moon-Catcher approximate size: 400 x 7.5 x 1 cm —•— origin: beech stroke by lightning from Sint-Hubertus wood
The tree was cut into sections at spring 2003 —•— Its base (around 15 cm out of ground) is 120 x 110 centimetres.

22:20 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Rendez-vous entre Pascale et Bruno, le jeudi 22 août 2002 — (English text, click here)

Le jeudi 22 août 2002, Pascale et Bruno s'étaient donné rendez-vous à 10 heures au café L'infiniment…Songe. —•— Mais celui-ci est fermé.
Lui est à pied (en bleu)
elle en voiture (en jaune)
Chacun avec son moyen de transport va tourner (du ton le plus clair au plus sombre) entre L'infiniment…Songe, le Manoir —•— fermé lui aussi —•— et le Quartier Latin où, après quelques tours, la rencontre se fera à 10h23.
Le plaisir fut certain, la joie de se voir aussi.

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Meeting between Pascale and Bruno, Tursday, August 22 — (texte français, cliquez ici)
Tursday, August 22, 2002, Pascale and Bruno have planed meeting at 10 am at L’infiniment…Songe. bar —•— But it was closed
He is walking (in blue)
She is driving (in yellow)
Each one will turn (from lighter to darker tone) with his/her own transport between L’infiniment…Songe, The Manor —•— closed too —•— and the Quartier Latin where, after some circles, meeting will be at 10:23 am.
Pleasure was clear, meeting happiness also.

21:23 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Aucune chaîne humaine n’eut lieu ce soir là à Bruxelles — (English text, click here)

lune, moon, marche, walk, dessin, drawing, bois, forêt, wood, arbre, tree, hêtre, beech

SAMEDI 11 MAI 2002 • L'ACCROCHE-LUNE FAIT LE TOUR DU CŒUR DE BRUXELLES A PIED

[07h40] La gentillesse de l'aide du chef de gare;
L'éclat de rire réprimé en un superbe sourire de la fille assise;
Le regard suspect du contrôleur.
[17h30] Jean-Pierre me paie un pot pour me voir sortir et m'accompagner en ville;
Trois contôleurs vers Bruxelles, méfiants, ne s'approchent pas;
Appel à la vigilance pour un pickpoket. L'éclat de bois, par sa visibilité me met en confiance. Qui oserait s'en prendre à quelqu'un d'aussi visible?
Sms • Validité : 24 heures (par erreur) : Le tour de Bruxelles 9 km avec un éclat de bois de 4 m sur l'épaule gauche vient de se terminer. Je n'ai pas vu la moindre trace de chaîne humaine. Ma marche fut trèd paisible. L'éclat se porte bien, fièrement dressé. Le bon soir de Bruxelles.
• … 18h30 + réponse;
• … 12h15;
• ok;
• … échec;
• … 09h50 + réponse;
• ok + réponse à 21h30.

[21h45] L'habitude et la fatigue détériorent considérablement les relations humaines.
L'éclat de bois me pousse à être beaucoup plus attentif à mon environnement. Surtout les déplacements humains. Ce qui n'est pourtant pas encore prendre le temps de parler avec les gens.
[22h45] Un ouvrier ramasse les papiers sur la voie. À nos pieds. C'est sa tâche, ce soir tout au moins.

— JE VOULAIS MANIFESTER UNE ACTION POUR LA PAIX —
Je voulais montrer que la paix c’est bien plus que de se mettre en cercle et se donner la main. La paix c’est l’action. Gandhi disait : « Il n’y a pas de voie vers la paix. La voie c’est la paix. »
J’ai mis l’Accroche-Lune dans ma voiture (et en partie en dehors!), je l’ai montrer au chef de gare qui m’a aidé à le faire entrer dans le train, et je suis aller faire le tour du cœur de Bruxelles à pied, avec lui sur mon épaule. (Non sans avoir été travailler à Namur pendant la journée et provoqué les commentaires des collègues de travail. L’un d’eux à tenu à m’accompagner et m’offrir un verre afin de voir l’attitude des gens dans la rue.)
Aucune chaîne humaine n’eut lieu ce soir là à Bruxelles.

De : D.
Date : Sat, 27 Apr 2002 23:33:56 +0200
Objet : 11/05/02 • Chaîne Humaine pour la paix à Bruxelles
Le 11 mai 2002 : Grande Chaîne humaine pour le «Don de la Paix» —•— A l'heure actuelle où tout n'est plus que chaos ou violence, il est temps de montrer au monde entier un signe d'unité et d'espérance. Nous voulons transmettre un message pour les générations futures afin de montrer qu'il est encore possible de nous rencontrer dans nos différences pour construire ensemble le monde de demain. C'est UNIS et RICHES DE NOS DIFFERENCES qu'il nous faut maintenant nous engager à dissiper la haine et nous disposer à l'Amitié. Pour cela, le samedi 11 mai 2002 aura lieu une immense chaîne humaine pour la Paix autour du périphérique central de la ville de Bruxelles , chaîne qui réunira des associations et populations de toutes origines (nationalités, opinions différentes, religions et catégories sociales diverses.). Ce périmètre a justement la forme anatomique d'un coeur ; en se tenant tous ainsi la main nous entourerons symboliquement le monde de nos mains et de notre coeur, « coeur » réalisé à la fois par la flamme des bougies que nous allumerons et par la flamme de notre désir d'unité et d'espérance. Nous attendons 12000 personnes pour circonscrire ce périmètre d'environ 8 km. - A 19h00 départ pour la chaîne humaine Amener avec soi : bougies ou flambeaux , pique-nique et petite radio, ainsi que tous ses amis...

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

No human chain in Brussels tonight — (texte français, cliquez ici)
Saturday 11th of May 2002 • The Moon-Catcher walking all around the earth of Brussels

[07 :40 am] The stationmaster kindness;
The sitting girl with roar with laughter repressed in a beautiful smile;
The inspector with suspecting look.
[05:30 pm] Jean-Pierre pay a beer to me just for to see me getting out with the Moon-Catcher and to come with me in the city;
Three inspectors to Brussels, suspicious, don’t come;
Call for attention about a pickpocket in the train. The wood splinter, with its high size, gives me trust. Who dares to attack somebody so visible?
Sms • Validity: 24 hours (by mistake): ‘The 9 km walk around Brussels with a 4 meters long wood splinter on my left shoulder is just finished. I didn’t see one few trace of human chain. Ma walk was realy quiet. The splinter is right, proudly erected. Good night from Brussels.’
• … 06:30 pm + answer;
• … 00:15 am;
• ok;
• … failure;
• … 09:50 am + answer;
• ok + answer to 09:30 pm.

[09:45 pm] To be in the habit and tiredness damage a lot human relationships.
The wood splinter stimulates me to be more mindful of environment. Especially about human movements. This is not yet to take time to talk with people.
[10:45 pm] A worker picks up papers on the railway. Close our foot. That’s his job, tonight at least.

— I WOULD WANTED TO MANIFEST AN ACTION FOR PEACE —
I wanted to show that peace is more than just to stay in circle and hand in hand. Peace is action. Ghandi said: “No way to peace. Peace is the way.”
I put the Moon-Catcher in my car (with a part outside!), I showed it to the stationmaster who helped me to put it in the train , and I was gone to walk all along “Brussels heart”, with wood splinter on my shoulder (after to have worked in Namen all the day and created a lot of commentaries by colleagues.
No human chain in Brussels this night.

From : D.
Date : Sat, 27 Apr 2002 23:33:56 +0200
Object : 11/05/02 • Human chain for peace in Brussels.
11th of May 2002 : Large human chain to give peace —•— At this moment where all is chaos or violence, it’s time to show at the world wide a sign of union and hope. We want to send a message to future generations in order to show it’s always possible to meet ourselves with our differences and to build the next world together. UNITED and REACHED WITH OUR DIFFERENCES we must now to dissipate hate and to welcome Friendship. That’s why May 11, 2002 will be a large human chain for Peace all around the Brussels central ring road. Chain melting associations and citizens from each origin (different nationalities, opinions, religions, social categories). This ring is drawing a heart: hand in hand we will enclose symbolically the world with our hands and hearts. Heart created in one hand with candles lighting and in another hand with fire of our desire of union and hope. We are waiting for 12,000 person to circumscribe 8 kilometres ring. At 7 pm, start to human chain. Bring with you: candle or torch, picnic and small radio, and all friends…

20:43 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/08/2003

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - _ - - - - - - - - - - -

_-_ _ -_ _ _ -_ _ _ _-_ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _-_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _-_

-------------•, ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ •-----------------------------

-n°, ’ , ’ , ’ , ’ , ’ -n°, ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ °n-, ’ , ’ -n°,°n-°n-’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ , ’ °n-, ’ , ’ , ’ , ’ , ’ °n-, ’ , ’ -n°,°n-’ , –n°,–n°,–n°, ’ , ’ , ’ , ’

- - - - - - - - - - - - - - ------------------------------------------------------:; - - - - - - - - - ----------------------:;

22:57 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/06/02 — (English text, click here)

Aujourd'hui, le corps — mes cellules — réclame une autre écoute, un autre dialogue.
Prendre le temps
Pour prendre le temps, il faut aller lentement. Plus je vais vite et me presse et plus le temps s'enfuit loin devant.
Lorsque je marche au ralenti — quasi immobile — le temps se rapproche. Il est là. Je peux le toucher, le caresser, le cueillir…

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

25/06/02 — (texte français, cliquez ici)
Today, my body — my cells — calls for another listening, another dialogue
To take time
To take time, I must to slow down. More I go quicker and speed up more time is running far away ahead
When I’m walking at slower pace — almost motionless — time is coming closer. It’s here. I can touch it, fondle it, gather it…

22:46 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Di. 23 juin • 2 heures de marche — (English text, click here)

marche, walk, conscience, consciousness, mouvement, movement, perceptions, corps, body
Le bassin, les hanches
pousser la hanche en avant avec le pas, et aussi l'épaule de l'autre côté
alterner gauche-droite —•— la marche
torsion de la taille —•— massage —•— malaxage de l'abdomen —•— aide à la digestion
et aussi —•— concentration musculaire autour du nombril —•— bascule légère du bassin —•— la colonne s'allonge, s'assouplit, s'étire vers le haut
et encore —•— détente du corps, jusqu'au orteils —•— souplesse
poussé à l'extrême cela m'apporte la démarche ondoyante des mannequins — en terrain plat — ou, en montée, un démembrement qui s'accompagne de l'image des handicapés moteurs, sans tonus musculaire dans les jambes, ou encore le frétillement de l'invertébré
mais quelle aération des organes, quel plaisir interne !
BroC

12 heures • apéritif avec la voisine qui parle :
« Marcher c'est bon pour le cœur, et aussi pour le bon cholestérol, et aussi… »
« Marcher c'est simple… mais il faut le faire tous les jours. »
« J'ai commencé il y a deux jours à observer les muscles, mettre les mains aux hanches et sentir les mouvements. »
« Marcher cela transforme le corps, cela change la morphologie. Je ne parle plus du cœur, du cholestérol et tout ça, mais seulement du corps lui-même, du physique. »
« C'est bon pour la tête aussi. »

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Sunday, Jun 23th • 2 hours walk — (texte français, cliquez ici)
Pelvis, hips
to push hip forward with steps, and also the opposite shoulder
to alternate left-right —•— the walk
pelvis torsion —•— massage —•— abdomen kneading —•— digestive assistance
and also —•— muscular power around navel —•— to tip lightly the pelvis —•— spin limbers up, stretches out, toward up
and more —•— body relaxation, until toes —•— limbering
at the highest point, it brings to me model undulating gait — on flat ground — or, on slope, a dismembering going with image of spastics, without muscular tonus in legs, or more else the invertebrate wriggling
but what a organs ventilation, what a inner pleasure!
BroC

at noon • aperitif with my neighbour who is talking:
« To walk it’s good for the heart, and against cholesterol too, and more else… »
« To walk is easy… but we must to do that every day. »
« Two days ago, I started to observe muscles, to put hands on hips and to feel movements. »
« To walk transforms the body, changes morphology. I don’t talk any more about the heart, cholesterol and similar, but only about the body itself, the physique. »
« It’s good for head also. »

22:45 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |