processus des perceptions — (English text, click here)" /> Cahier de Rennes (2) Par dehors — (English text, click here)" />

03/10/2003

Cahier de Rennes (1) — (English text, click here)

Par dedans

[7h30] — en train vers Bruxelles et Rennes, mercredi 28 novembre 2001
Je partais pour 3 jours sur Rennes. Cela avait plutôt mal commencé.

J’avais oublié de prendre le numéro de gsm. d’I.C. avec moi. Et, stressé, pas centré, je me suis trompé de code en allumant mon gsm. Le pire c’est que j’ai insisté, 3 fois! Pourquoi je me suis obstiné face aux refus de la machine? Le résultat c’est qu’après 3x, elle se bloque définitivement, réclamant le code PUK.
Code Puk? …connais pas. Je ne l’ai pas sur moi, évidement. Enlever la batterie et la carte ne change rien. Pas de g pendant 3 jours? C’est possible et peut-être nécessaire.
Il y a aussi eu un problème à la loco… le train s’est arrêté au milieu de nulle part un certain temps. Dans ces moments où rien ne va, cela semble prendre une ampleur déraisonnée. Serait-ce moi qui ai créé un problème au train ?

Là, je touche au cœur violent et douloureux de quelque chose en moi.
(Je remarque que seules les banquettes autour de l’africain et celle que j’occupe avec mon sac restent vides.)
Un conflit intérieur, profond et violent. Pas de quartier, pas de dialogue, un cri… et à la surface une bouffée d’expulsion, spasme psychique, comme possédé.
Mettre les deux parties à une table de négociation…
l’inconscient, le maître de l’ombre
conscient/inconscient — conflit — pourtant ce ne fut pas toujours le cas. Il y a eu de belles périodes d’échange et de collaboration.
Aujourd’hui c’est : Tiraillement — révolte — couper
Appel à être écouter, entendu.
Ok pour la table de négociation.

“faire corps avec”

conscient, inconscient


Et le dehors est plus fluide et le dehors est plus grand, plus vaste. Le conscient, dedans, est enfermé réduit. Il ne détient rien d’essentiel. Tout au plus est-il le gardien du centre. C’est ça, gardien du centre, du donjon, de l’alignement vertical, de la cohésion centrale. Noyau aimanté ou attractif (attraction de la sphère tournant sur elle-même) mais réduit, si réduit, petit point focal.
L’inconscient océan univers alentour envoie ou se fais arracher des particules. Et pourtant il a un ordre, l’ordre de la masse de l’omniprésence de latence de potentiel.
Que le conscient rentre en conflit avec l’inconscient est auto destruction
qu’il coupe les échanges est suicide
Dès lors que le contact avec l’inconscient est rétabli en bonne entente, il n’y a rien que je puisse craindre.
Allons-y Merci.

[9h41 — Thalys] — Une carte de téléphone — une cabine — attente — questions de l’opératrice — 2 essais et ça marche! Merci

La première et la seule relation en qui je puisse avoir toute confiance, totalement, est l’inconscient.

[12h30 — Rennes]
Il s’agit de laisser faillir la cohérence logique (intellectuelle, froide et rigide) pour faire émerger une cohérence psychique (basée sur les impulsions intérieures et donc les perceptions sensorielles)

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Note book of Rennes (1) — (texte français, cliquez ici)

Clic on the picture to magnify
Inside


[ 7h30 ] — by train towards Brussels and Rennes, Wednesday November 28, 2001
I left for 3 days to Rennes. That had rather badly started. I forgot to take the I.C.’s mobile number with me. And, stressed, not centred, I input a wrong code by lighting my mobile phone. Worst is than I’ve insisted 3 times! Why I persisted in doing the same wrong code with the refusal of the machine? The result was after 3 times, it is blocked definitively, claiming code PUK.
PUK Code? I didn’t know. I’ve not it with me, of course. To remove the battery and the chip card does not change anything. No mobile during 3 days? It’s possible and perhaps necessary.
There was a problem with the engine… The train stopped in the middle of nowhere for a long time. In these moments when nothing goes right, everything seems to take an excessive scale. Does it possible I created a problem with the train?
There, I touch the violent and painful core of something in me.
(I notice that only the benches around the African people and which one where I’m sitting with my bag remain empty.)
An inner, major and violent conflict. No quarter, no dialogue, just a cry… and get up to the surface an expulsing puff, psychic spasm, as possessed.
To put both parts around a table of negociation…
Unconsciousness, Master of darkness
consciousness/unconsciousness — conflict — however it was not always like this. I remember beautiful periods of exchange and collaboration.
Today it’s: Tugging — revolt — cut
Call to be listen, heard.
Ok for a table of negotiation.

“To be an integral part of

consciousness, unconsciousness


And the outside is more fluid and the outside is larger, vaster. The consciousness, inside, is locked up, reduced. It holds no essential things. At most it is the guard of the centre. That’s right, guard of the centre, of the keep, of vertical alignment, of central cohesion. Magnetized or gravitational core (like the planet attraction) but reduced, so reduced, small focal point.
Unconsciousness’ ocean, universe surrounding is sending or having tearing particles off. And yet it contains an order, mass order, omnipresence order, latency and potential orders.
When consciousness is coming into conflict with unconsciousness it’s self destruction
When the first is cutting exchanges, it’s suicide
Since the contact with unconsciousness is restored in good agreement, I cann’t to be frightened.
Let’s go Thanks.

[ 9h41 — Thalys ] — A phone card — a phone box — waiting — operator questions — 2 tests and it goes! Thank you

The first and the only one relationship in which I can to trust fully in, completely, is with unconsciousness.

[ 12h30 — Rennes ]
The question is to let fail logical coherence (intellectual, cold and rigid) in a way to make emerge a psychic coherence (based on inner impulses and thus on senses perceptions)

17:04 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.