29/02/2004

Giuseppe Penone — (English text, click here)

Respirer est la sculpture automatique, involontaire,
qui se rapproche le plus de l’osmose avec les choses.
C’est l’action qui efface l’enveloppe, l’identité donnée par la peau.
Chaque respiration porte en soi le principe de la fécondation,
c’est un élément qui pénètre en un autre corps
et l’émission du souffle en témoigne par sa forme.

Giuseppe Penone, 1977

In Giuseppe Penone
Ed. Hopefulmonster – Carré d’Art, Musée d’art contemporain de Nîmes, 1997 (épuisé)

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Giuseppe Penone — (texte français, cliquez ici)

To breathe is the automatic sculpture, involuntary,
who approaches most of osmosis with things.
This action erases the envelope, the identity given by the skin.
Each breathing carries in oneself the principle of fecundation,
it is an element which penetrates in another body
and the emission of breath testifies that by its form.

Giuseppe Penone, 1977

20:07 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

matrice — (English text, click here)

Il y a des intrépides, des pressés, des excités.
Il y a des aventuriers, des fougueux, des avant-gardistes.
Il y en a qui brûlent par-dedans, qui sortent nus toute l'année.
Il y en a qui gèlent par-dehors et laissent les volets baissés en permanence.
Il y en a qui sont perpétuellement tendus, sous pression, condensés, brumeux et instables, écartelés entre le feu intérieur et la glace du dehors.

C'est dans cette frontière violente de contraste que prend forme l'existence. C’est sur ce fil incertain que nous évoluons. C’est dans ce non espace que nous nous mouvons et prenons conscience.

La pression de l’air sur notre corps est la matrice de notre peau.
Un rayon de lumière qui touche un objet provoque la sensation qu’il existe une pression sur la surface illuminée.
La pression de la lumière sur les yeux.
Giuseppe Penone, 1970


, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

matrix — (texte français, cliquez ici)

There are some intrepid ones, some pressed, some excited ones.
There are some adventurers, some impetuous, some avant-gardistes.
There are some who burn inside, who leave naked all the year.
There are some who freeze outside and leave permanently the shutters lowered.
There are some who are perpetually tended, under pressure, digests, misty and unstable, quartered between the inner fire and the ice of outside.

In this violent border of contrast, the existence takes on form. On this dubious wire, we evolve. In this non-space, we are driven and become aware.

The pressure of the air on our body is the matrix of our skin.
A ray of light which touches an object causes the feeling thereis a pressure on illuminated surface.
Pressure of the light on the eyes.
Giuseppe Penone, 1970

19:55 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2004

pression extérieure — (English text, click here)

Ça pousse par-dedans.

Par dehors, la pression est en sens inverse : c’est toujours l’hiver.
Ce dimanche là (il y a 8 jours), je n’ai mis que l’appareil photo dehors (par la fenêtre).

C’est à la rencontre entre les poussées intérieures et la pression extérieure que nous devons la forme de notre corps.
En équilibre entre les forces intérieures et extérieures, mon corps se tient.

clic on the picture to magnifyclic on the picture to magnifyclic on the picture to magnifyclic on the picture to magnifyclic on the picture to magnify

external pressure — (texte français, cliquez ici)

It pushes inside.

Outside, the pressure is in the opposite direction : Winter is always here.
This Sunday (8 days ago), I only put my camera outside, trough the window.

To the opposition between inner impulses and external pressure we owe the form of our body.
In balance between inner and external strengths, my body is standing.

18:47 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/02/2004

poussée intérieure — (English text, click here)

Ça pousse par-dedans.

Ça donne envie de se lever le matin.
Ça se concentre là, dans le ventre.
Ça empêche parfois de dormir.
Ça presse dans la tête.
Ça tend la peau.
Ça se prépare.
Ça tourne à l’intérieur.
Ça cherche une issue.
Ça me rend gai.

Ça n’est qu’un début.

clic on the picture to magnify

inner impulse — (texte français, cliquez ici)

It pushes inside.

It gives the desire to get up at the morning.
It concentrates here, in the belly.
It prevents to sleep sometimes.
It squeezes in the head.
It stretches the skin.
It prepares itself.
It turns around inside.
It looks for a way out.
It gives delight to me.

It’s just a beginning.

22:04 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/02/2004

la marche et les barbares — (English text, click here)

Un accord cadre de l'OMC nommé AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services) verra son application au 1er Janvier 2005 normalement.
Cet accord vise à libéraliser (donner aux marchands) 160 secteurs dont l'eau, l'énergie, le transport... et remet en cause les notions de sécurité sociale, salaire minimum et politique énergétique.

Exemples choisis :

  • A la vue du document de l'OMC S/C/W/50 35,42,47, Salaire Minimum et Sécurité Sociale sont traités par les négociateurs comme des "obstacles techniques au commerce".
  • Selon le mode 4 de l'AGCS, document S/C/W/50 26,60 - S/C/W/46 p9 - S/C/W/29,note des Etats-Unis, 12.00, l'OMC prône le recours à une main d'oeuvre étrangère à faible coût, personnel embauché avec des CDD, sur la base légale et salariale du pays d'origine"
  • Les Etats-Unis demandent l'application du principe de "Neutralité technologique", lequel interdirait à un pays de préférer une source d'énergie à une autre (solaire ou éolien plutôt que nucléaire par ex.).
  • Selon les articles 6.4 et 23.3 , n'importe quelle loi ou mesure d'un pays peut être contestée voire sa suppression demandée si elle "compromet" les "avantages" que des entreprises étrangères pouvaient raisonnablement "s'attendre" à tirer de l'Accord.

Vous pouvez visiter le site Hors AGCS et participer à la dissémination du logo.

Et pour ceux que les textes originaux n’effraient pas : l’OMC (en bas de page)

http://horsagcslogo.chez.tiscali.fr/index.html

walk and barbarians — (texte français, cliquez ici)

(Translated with World Lingo )

A master agreement of WTO named GATS (General Agreement on Tradesin Services) will see its application to 2005, January 1, normally.
This agreement aims at liberalizing (to give the merchants) 160 sectors of which water, energy, transport... and calls into question the concepts of social security, minimum wage and politic of energy.

Selected examples:

  • At the sight of the document of WTO S/C/W/50 35,42,47, Minimum Wage and Social Security are treated by the negotiators like "technical obstacles with the trade".
  • According to mode 4 of the GATS, document SCW/50 26,60 - SCW/46 p9 - SCW/29,note of the United States, 12.00, WTO preaches the recourse to a low cost foreign labour, personnel engaged with CDD, on the legal and wage basis of country of origin "< Li > The USA requires the application of the principle of "Technological Neutrality ", which would prohibit with a country to prefer a source of energy to another (solar or wind rather than nuclear for example).
  • According to articles 6.4 and 23.3, any law or measures of a country can be even disputed, its asked suppression whether it "compromises" the "advantages" that foreign companies could reasonably "expect" to draw from the Agreement.

You can visit the French website Hors AGCS and to take part in the dissemination of the logo.

And for those which the original texts do not frighten: WTO

20:31 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/02/2004

find on the web / sur le net

Get off the internet, I’ll see you in the streets.

Quitte ton clavier, nous nous rencontrerons en rue.

20:40 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/02/2004

... :-)

Lambert m’a fait remarqué que les genêts avaient déjà de nouvelles pousses.
C’était il y a 12 jours déjà. Pour leurs fleurs, il faudra attendre mai.

Lambert told me brooms had already fresh growths.
It was 12 days ago. For their flowers, we must wait until May.

20:54 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |