23/09/2003

Bruxelles un dimanche (4) — (English text, click here)

Après les retrouvailles entre amiEs artistes et le partage sur le travail, retour des pas sur le bitumes pour une autre rencontre à la Bourse… Et trois touristes en plus sur la Grand’Place ;-)

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Brussels, Sunday (4) — (texte français, cliquez ici)
After reunion with friends artists and discussion about work in progress, come back of steps on asphalt to another reunion at Stock Exchange square… And three tourists in more on Great Place ;-)

22:31 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bruxelles un dimanche (3) — (English text, click here)

Après tout ça, une petite marche jusqu’à Recyclart, pour assister à la répétition d’une action qui aura lieu durant le festival :
constr/ction
Choreographie/Direction: Sarah Manya — Performance: Rachel Greig
Festival Recyclart — Gare de Bruxelles Chapelles, 25, rue des Ursulines

jeudi 25 septembre à 20h00, 21h00 et 22h00
dimanche 28 septembre à 14h30, 15h30, 16h30, 17h30

Gratuit — Pas de réservation mais nombre de places limité
Plus d’info sur recyclart

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Brussels, Sunday (3) — (texte français, cliquez ici)
After that, a walk to recyclart, to watch rehearsal of an action for the festival:
constr/ction
Choreography/Direction: Sarah Manya — Performance: Rachael Greig
Festival Recyclart — Station Brussel-Kapellekerk, Ursulinenstraat 25

September 25 Thu., 20:00, 21:00 and 22:00
September 28 Sun., 14:30, 15:30, 16:30, 17:30

Gratis — No reservation necessary but limited seating capacity
For more information: recyclart

22:09 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bruxelles un dimanche (2) — (English text, click here)

Rendez-vous au Parvis de Saint-Gilles pour la manif et le boucan d’enfer en commémoration des 5 ans de l’assassinat de Semira Adamu et des rafles des équatoriens de la fin juin.Défilé dans les rues de Saint-Gilles. Long parcours par les boulevards jusqu’au Petit-Château pour rejoindre la marche rouge des équatoriens. Des marches partout donc, et des vélos tout autour. Rythme lent, boucan intense, marché aux esclaves, die in, foule, soleil, paroles, échange, retrouvailles.
Toutes les photos des manifs de dimanche et lundi sont sur Indymedia.

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Brussels, Sunday (2) — (texte français, cliquez ici)
Meeting at St-Gilles’ square, demonstration and hell noise for fifth year of Semira Adamu murdered by policemen and for aids against Equatorians at the end of June. March in St-Gilles streets. Long way by boulevards until the Petit-Château and to join Equatorians red demonstration. So, walks everywhere, and cycles all around. Slow rhythm, high noise, slaves market, die in, mob, sun, talkings, sharing, reunion.
A lot of pictures about Sunday and Monday demonstrations are on Indymedia.

21:43 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bruxelles un dimanche (1) — (English text, click here)

Dimanche 21 septembre j’ai débarqué à la gare du Midi vers 12h30 pour ce qui allait être plus de 4 heures de marche dans une ville (presque) sans voitures.
Tout d’abord, je voulais aller saluer la bulle à verre de Deras. À ce moment-là, une dame accompagnait son petit chien à l’intérieur la canisette. Je crois que c’est la vue de mon appareil photo qui l’a ammenée à se retourner.
Ce qui m’a intrigué est le panneau affichant un avis d’enquête publique clôturée deux jours plus tôt et qui trônait juste à gauche de la bulle, et était dirigé vers la poubelle. Il semblait faire partie de la liste des déchets et encombrants (c’est le moins que l’on puisse dire) déposés là. Est-il parti avec le reste ?
Ce qui est étonnant c’est que l’enquête publique fut collée par-dessus une affiche libertaire. Un peu le monde à l’envers.









1060 Saint-Gilles, déchets


Brussels, Sunday (1) — (texte français, cliquez ici)
Sunday September 21, I arrived at South Station around 12.30 for what will be a more than 4 hours walk in a city (almost) without cars.
First, I would want to greet the Deras’ recycling box for glasses . At this moment, a women was inside the dogs’ toilet. I think she just turn one’s back on my camera.
What intrigued me was board with a public inquiry just finish two days before and what was face to the trash. It seems to be with other wastes and bulky staffs leaved around. Does it gone with all staff?
What was strange is the public inquiry was stuck up over a libertarian bill. The world’s topsy-turvy.

20:26 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaire de Clara People sur un blogue trompeur — (English text, click here)

Si j’ai posté ici le commentaire de Clara People c’est que la naissance du blogue de Mouslima fut mouvementée, suscitant beaucoup d’émois par le biais d’un seul texte de moins de 10 lignes et stimulant un fameux tas de questions sur l’intégration, la religion, le respect de l’autre. Et Mouslima à opter pour tout effacer, la trentaine de commentaires et le texte de départ, non sans avoir d’abord essayé la censure sélective. De mon côté, intrigué par ce que cette personne proposait sur le net, j’ai suivi ses liens. Et je suis rapidement arrivé sur des sites stimulant ouvertement la Jihad armée. (Je précise « armée » car je sais qu’il existe une autre lecture de la jihad en tant que combat intérieur, en soi-même, beaucoup plus proche des visions mystiques de toutes les religions.)
Or Mouslima (alias Nathalie, alias Une maman ?), semble vouloir absolument transmettre sa vision du monde sans en accepter les retours critiques et peaufine une communication pour les femmes et les enfants. Personnellement je ne crois pas qu’utiliser des outils de libre communication comme internet et les blogues soit forcément de la libre communication.

• Voir aussi le commentaire de sapin-vert

Commentaire de Clara People — 2003-09-23, 01:37:35
Tolérance et respect
Personnellement mes convictions me poussent à laisser la liberté d'être à chacun. Cela me semble sain et indispensable, souvent difficile.
Un rien à côté des commentaires virulents de cette page [il s'agissait de la trentaine de commentaires et réponses au premier message du blogue militante-pour-le-voileislamique.], je vous invite à suivre les liens proposés par Mouslima, cela devient vite éloquent:
de sa page d'accueil je clique sur
http://groups.msn.com/MILITANTEPOURLEVOILEISLAMIQUE

en bas à gauche j'ai choisi
PROFIL DES PARTICIPANTS http://groups.msn.com/MILITANTEPOURLEVOILEISLAMIQUE/profildesparticipants.msnw

La première personne est:
Surnom : CORBEAU NOIR
Nom : MOUSLIMA (comme le signataire du blogue)

elle donne un lien vers sa
Page d'accueil : « il faut y aller » http://www.mouslimat.tk/

À partir de là vous avez l'embarras du choix, mais le discours est clair.

Donc si je prône et soutien la liberté d'être, cela implique aussi le discernement et la prudence tout autant que le choix de mettre mon énergie dans le respect et l'amour autant que je le puis.

Bonne nuit à chacun :-)
et pour ceux qui le souhaitent, vivons en frères.

Clara People

P.S. : le commentaire de l’image (qui vient du site .tk) est « Jihad la solution » !

Maintenant que j’ai exprimé ce qui me chipotait, je retourne à mes propres pieds.

, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, ’, :-)

Clara People’s comment on a hiding blog — (texte français, cliquez ici)
If I posted on this blog the Clara comment, is because the birth of Mouslima’s blog was troubled, creating a lot of emotions with a short text (less than 10 lines) et stimulating many questions about integration, religion, respect of the other. And Mouslima chose to erase everything, around 30 comments and first post too, after has tried selective censure. In my way, intrigued by what this people proposed on the net, I followed links. Quickly I arrived on websites stimulating openly armed jihad. (I precise “armed” because I know exists another reading of jihad like an inner fight, with oneself, more closer of mystic visions of all religions.)
But Mouslima (alias Nathalie, alias Une maman?), seems to want absolutely to pass his/her vision of the world on the net without to accept critic feedbacks and polishes up a communication to women and children. Personally I don’t think to use free circulation tools like internet and blogs is always realy free communication.

• See another French comment on sapin-vert French link

Commentary — 2003-09-23, 01:37:35
Tolerance and respect
My own convictions urge me to leave everybody freedom of being. It seems to me sane and essential, often difficult that’s true.
A bit outside virulent comments of the page [it was about 30 comments and answers to first post of militante-pour-le-voileislamique French blog.], I tempt you to follow Mouslima’s submitted links. They are eloquent soon:
From her homepage I click on
http://groups.msn.com/MILITANTEPOURLEVOILEISLAMIQUE

On left and down, I chose
PROFIL DES PARTICIPANTS http://groups.msn.com/MILITANTEPOURLEVOILEISLAMIQUE/profildesparticipants.msnw

First people is:
Surname : CORBEAU NOIR [blackraven]
Name : MOUSLIMA (like the blog signer)

This people propose a link on his own homepage:
« il faut y aller » [Let’s go now] http://www.mouslimat.tk/

There you have a lot of choice but speech is clear.

So, if I advocate and support freedom of being, that implies also discrimination and prudence, like the choice to give my energy to respect and love as much as I can.

Good night to everybody :-)
And for them who want, live with brotherhood.

Clara People

P.S. : Picture caption is « Jihad la solution » [jihad that’s solution] ! (picture comes out .tk website)

Now, I sharing what stressed me, I come back to my own feet!

13:43 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

13/09/2003

Le 22 septembre marquera le cinquième anniversaire de la mo



Le 22 septembre marquera le cinquième anniversaire de la mort de Semira Adamu, jeune réfugiée nigériane de 20 ans fuyant un mariage forcé avec un homme de 65 ans. Elle fut étouffée à l’aide d’un coussin par des gendarmes belges lors d’une tentative d’expulsion.
Une politique toujours plus répressive à l’égard des sans papiers et de ceux qui les soutiennent s’applique plus férocement que jamais. Les récentes rafles, le procès contre les membres des collectifs contre les expulsions mais aussi les luttes des Equatoriens, des Iraniens et des Afghans ont marqué l’actualité et souligné les effets désastreux de cette politique inhumaine. Parallèlement, une solidarité sans précédent s’est constituée : assemblées de voisins, comités de quartier, collectifs de sans papiers…

Plus d'info?
http://semira.collectifs.net

21:14 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/09/2003

Souvenirs Bulgare de Sara

Date: Sat, 30 Aug 2003 15:20:24
From: Sara
Subject: souvenirs de Bulgarie

Bonjour les amis,

Je reviens d'un superbe voyage et j'avais envie de partager avec vous quelques impressions; non vous n'aurez pas le loisirs de zapper sur des photos, nous n'en avons prise aucune, juste les images du coeur.

Nous sommes donc parti 2O jours en Bulgarie, pays comme vous le savez sans doute vit un total chaos économique, chute d'un système, élaboration à " l'arach" d'un nouveau faisant places à beaucoup d'incompréhensions et d'inégalités sociales.
Alors OUI à l'élargissement de l'Europe seulement et seulement si les droits sociaux sont égaux partout dans la nouvelle C.E et que l'on arrête l'exploitation d'ouvriers en faveur des multinationales créant chez nous montée du chômage et de colère non entendue( Cockerill,...).

En Bulgarie, vous pouvez loger chez la mamie du coin pour 2E50 manger un repas complet pour 50 c pour cela il faut éviter les piège du capitalisme et du tourisme branché —guide du routard,...—

Nous avons marché, beaucoup.
Dans les montagnes de Rila( plus grand monastère orthodoxe au monde)
les Pirins et les Rhodopes.Un jeune enfant nous a sauvé des morsures de serpent, nous avons écouter les musiques et chants de quelques voyageurs bulgares partageant le même repas d'un vieux gîte inconnu des guides que l'on trouve à la fnac.

Chèvres, taureaux, chevaux, moutons courent en pleine liberté dans les alpages faisant tintiller leurs clochette; parfois, bâton à la main il faut se créer sa place sur les chemins, tellement appréciée des bovins.
Nous avons rencontré quelques marcheurs assoiffés tout comme nous; on s'échangent les tuyaux pour dormir et où trouver la source.
Montagnes, lacs, calme,beauté.
Il fait quand même froid dans la tente...

Pour finir, la mère, bleu azur et verte avec des dauphins.
Une crique rien que pour nous à "oil p" les touristes se trouvant dans les grandes plages de la mer Noire.Nous nous étions à 10km de la Turquie, dans le dernier petit village de la côte bulgare.

Quelques rares et courts passages dans les villes:pauvreté, mendicité, délinquance, bidonvilles, flics, jeune explosé à la colle... et les bâtiments touristiques et les souvenirs de la cathédrale, et Coca-cola, et Mac-do,...

Pendant 5 heures, nous avons fait moins de 100km dans un train à vapeur, entre chaque wagon, il y avait des petites passerelles pour voir le paysage ou pour toucher les arbres ou pour discuter avec les autochtones afin de les dissuader de ne pas venir en Belgique. NO RABOUTA pas de travail.

Il faut y aller, moi-même, je me suis rendu compte que j'étais embourbée dans un putain de luxe capitaliste avec de faux besoins de consommation. Il suffit de voir leur regard...

Je m'arrête là, je vais recupérer mon fils, ça fait un mois que je l'ai pas vu. Je vous embrasse bien fort.
Sara.

12:43 Écrit par BroC | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |